Nos sœurs sont-elles devenues folles ? Alors qu’on n’a pas encore fini de parler du scandale mettant en scène deux nymphes des Sicap Liberté, voilà que nos radars et antennes ont capté une affaire plus rocambolesque : une vidéo de « sabar porno » qui circule depuis la semaine dernière sur le net. Et dites-vous bien que le « film » est à la limite du scandale comme le démontrent ces quelques photos que nous avons prises pour vous mettre dans le tempo. La scène se déroule en plein jour et sans doute dans une maison camouflée par une bâche. Le public est composé de femmes, tous âges confondus, en plus des batteurs de tam-tam.

Sabar. “Du Leumbeul porno”: Des filles sénégalaises en exhibition…
Sabar. “Du Leumbeul porno”: Des filles sénégalaises en exhibition…

D’abord, c’est une femme d’âge mûr qui entre en scène pour se pencher, main sur le sol, les fesses en l’air avant que les batteurs ne crient : « d…bou nioul kouk ». Inutile de traduire ce que les batteurs de tam-tam ont vu… Mais la palme revient sans doute à une jeune femme habillée en vert. Cette dernière ne s’est pas gênée, alors pas du tout, pour se coucher sur le sol, fesses en l’air…Bref, pour tout simplement vous dire qu’à côté de cette vidéo, « goudi town » est un jeu de gamines.

lasquotidien.info

About these ads