Pour mettre la main sur les filles de Grand-Yoff qui s’étaient enfermées dans une chambre pour s’adonner à des pratiques pornographiques, filmées à partir d’un téléphone portable, la Brigade des mœurs du commissariat central de Dakar a été activée. Le poste de police de Grand-Yoff qui avait démarré une enquête a été dessaisie. La police, qui s’est procuré la vidéo qui circule sur le net, a visionné les images et a identifié l’une des filles, « cerveau » de cette affaire. Elle s’appellerait Anna L. Des recherches sont entamées pour lui mettre la main dessus et, à partir d’elle, retrouver toutes les autres personnes mêlés à cette affaire. Que ce soit les « actrices », la personne qui a filmé les scènes ou celui qui a vendu la mèche en diffusant le film à grande échelle.

source: Seneweb.com

About these ads