Pour éviter le malheur prédit ce mercredi 18 juillet à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Selbé Ndom recommande à tous les Musulmans de donner en aumône de la glace et beaucoup de pain demain ce mercredi, même si elle dit que rien ne se passera à l’Ucad.

«J’avais prévu ce 18 juillet d’aller à l’Université passer la journée avec les étudiants, en leur apportant des sandwichs, pour leur monter qu’il ne va rien s’y produire. Et si ce que les gens ont prédit pour le 18 juillet se réalise, que tout le monde sache que c’est la décision divine. Moi, j’ai envie de vivre encore longtemps, donc je ne vais pas prendre des risques pour aller au campus si cela était vrai. Si on respecte le Sénégal aujourd’hui, c’est grâce aux étudiants. Ils sont l’avenir de ce pays, l’université regroupe tous les fils des 14 régions. Donc, ce n’est pas mon devoir de les perturber. C’est pour cela que j’avais pris cette initiative de partir au campus pour les soulager», déclare la voyante dans les colonnes de l’Observateur. Mais certains étudiants l’en ont dissuadé, ajoute-t-elle.

«J’ai appelé le directeur du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud), Abdoulaye Diouf Sarr, qui m’a dit qu’il me connaît bien et il me croit quand je dis que rien ne va se passer le 18 (juillet). Il sait que ce n’est pas moi qui ai annoncé le crash et que ce sont des personnes mal intentionnées qui ont créé ces histoires. Il m’a dit que ce n’était pas la peine que je vienne à l’université», indique-t-elle.

About these ads