Encore une histoire de torture dans la région de Kédougou. Un groupe de cinq gendarmes qui effectuait une patrouille dans la région ont tabasse à mort un jeune sourd muet du nom de Thiétouka Sidibé. Selon le correspondant de la Rfm , le groupe de jeunes a été surpris en train de fumer du chanvre indien. Ne voulant pas être embarqué, le jeune a opposé une résistance aux pandores. Trainé par terre, ligoté et torturé, Thiétouka Sidibé succombera à ses blessures.

C’est la tension dans cette région car depuis ce matin des populations se sont massés devant la brigade de la gendarmerie pour réclamer justice.

About these ads