Category: Football



But de Drogba

But de Gervinho

But de Kalou

But de Papis Demba Cissé



Le sélectionneur français des Lions Alain Giresse a publié mardi, à Dakar, une liste de 23 joueurs marquée par le retour de Papiss Demba Cissé, en perspective du match Côte d’Ivoire-Sénégal, le 12 octobre prochain à Abidjan, pour le compte de la manche aller des barrages pour le Mondial 2014.

La liste publiée par Giresse enregistre le retour dans le groupe des Lions de l’attaquant sénégalais de Newcastle Papiss Demba Cissé, qui remplace poste pour poste Mame Birame Diouf, convoqué lors de la précédente sortie des Lions.

Voici des joueurs sélectionnés

Gardiens : Bouna Coundoul (Ethnikos, Chypre), Cheikh Ndiaye (Rennes, France), Issa Ndoye (Créteil, France)

Défenseurs : Lamine Gassama (Lorient, France), Issa Cissokho et Pape Mison Djilobodji (FC Nantes, France), Lamine Sané (Bordeaux, France), Cheikh Kouyaté (Anderlecht, Belgique), Kara Mbodj (Genk, Belgique), Cheikh Mbengue (Toulouse), Pape Ndiaye Souaré (Lille, France)

Milieux : Mouhamed Diamé (West Ham, Angleterre), Idrissa Gana Guèye (Lille, France), Salif Sané (Hanover, Allemagne), Stéphane Badji (SK Bramm, Norvège), Alfred Ndiaye (Eskishirspor, Turquie)

Attaquants : Sadio Mané (Salzburg, Autriche), Moussa Sow (Fenerbahce, Turquie), Dame Ndoye (Lokomotiv Moscou, Russie), Papiss Demba Cissé (Newcastle, Angleterre), Modou Sougou (Evian, France) et Ibrahima Baldé (Kuban Krasnodar, Russie). Henri Saivet (Bordeaux, France)


La côte d’Ivoire a retenu la date du 12 octobre 2013 pour recevoir le Sénégal. L’acte 1 de la double confrontation entre Éléphants et Lions comptant pour la manche aller des barrages du Mondial brésilien coïncide avec le grand bal de Bercy. C’est juste après le duel entre Ivoiriens et Sénégalais que Youssou Ndour va chauffer la de salle Bercy.

El hadji Tall (igfm)


La décision vient d’être prise. Le préfet de Dakar a décidé de mettre fin aux compétitions relatives au mouvement populaire des navétanes. Mesure qui fait suite à la mort hier d’un jeune âgé de 21 ans. Moussa Sy, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été tué lors d’échauffourées au stade Iba Mar Diop à l’occasion de la rencontre Ngaraf vs ASC Damel de la Médina ce dimanche.

Mamadou Sakhir Ndiaye


L’équipe nationale du Sénégal de football rencontre celle de la Côte d’Ivoire pour le dernier tour qualificatif du mondial 2014 au Brésil, selon les résultats du tirage au sort effectué lundi matin au Caire (Egypte) et qui concerne les 10 sélections africaines qualifiées aux barrages de la coupe du monde 2014.

Pour ce dernier tour qualificatif, les matches aller sont programmés entre le 11 et le 15 octobre prochains. Les rencontres retour, elles, auront lieu entre le 15 et le 19 novembre.

Résultats du tirage :

Côte d’Ivoire-Sénégal
Algérie-Burkina Faso
Ghana-Egypte
Tunisie-Cameroun
Ethiopie-Nigéria

source: aps


Initialement éliminés, les Tunisiens seront finalement présents lors des barrages africains pour le Mondial-2014. Ils bénéficient en effet de la sanction imposée par la Fifa contre le Cap-Vert pour avoir aligné un joueur encore suspendu.

Mondial-2014: Le Cap-Vert éliminé pour avoir aligné un joueur suspendu

Le Cap-Vert a été sanctionné par la Fédération internationale de football (Fifa) pour avoir aligné un joueur suspendu et a été remplacé par la Tunisie en barrages africains pour le Mondial-2014, a annoncé jeudi la Fifa dans un communiqué.

Le Cap-Vert avait fait jouer Fernando Varela le 7 septembre lors de Tunisie-Cap-Vert (0-2), pour le compte de la dernière journée du 2e tour de la zone Afrique, alors que le joueur n’avait pas encore fini de purger une suspension de quatre matches.

La commission de discipline de la Fifa a donné la victoire sur tapis vert 3-0 à la Tunisie, qui finit du coup en tête du groupe B du 2e tour des qualifications de la zone Afrique, en repassant devant le Cap-Vert (14 points contre 9).

La Tunisie fera donc partie du tirage au sort des barrages africains, effectué le 16 septembre au Caire, en compagnie des neuf autres équipes qualifiées (Cameroun, Ethiopie, Algérie, Côte d’Ivoire, Égypte, Ghana, Sénégal, Nigeria et Burkina Faso).

Ces barrages aller-retour se dérouleront du 11 et 15 octobre et du 15 au 19 novembre. Les cinq vainqueurs seront qualifiés pour la Coupe du monde 2014 au Brésil.

AFP


Lionceaux du sénégal

Le Sénégal s’est qualifié ce mercredi en demi-finale du tournoi de football des jeux de la francophonie qui se déroulent actuellement à Nice (France) après une 2éme victoire face aux Haïtiens (3-0). Grâce à un meilleur goal-average, le Sénégal est ainsi leader de la poule B qu’il partage avec le Gabon, le Liban, et Haïti. Auparavant, les poulains d’Aliou Cissé avaient fait match nul avec le Gabon (1-1) classé 2éme de la poule, obtenu deux victoires devant le Liban (4-0) et Haïti (3-0). Une rencontre qui s’est joué ce mercredi au stade Mearelli. Les buts ont été marqués par Ibrahima Dramé (32éme minutes), Pape Babacar Ndoye (37éme minute) et Talla Ndiaye (82éme minute).

Avec Marianne Siva DIOP iGFM


La délégation de RDC défile durant la cérémonie d'ouverture des Jeux de la francophonie 2013.

Dix sportifs de la RD Congo ont disparu depuis le début des Jeux de la francophonie 2013, qui se tiennent du 6 au 15 septembre à Nice. Ces défections ont mis dans l’embarras une délégation congolaise qui s’était plainte de ne pas avoir obtenu des visas pour tous ses participants.

C’est une bien mauvaise publicité pour la République démocratique du Congo (RDC). Dix membres de la délégation congolaise ont disparu depuis le début des Jeux de la francophonie 2013, qui se tiennent du 6 au 15 septembre à Nice, dans le sud de la France.

Après le footballeur Enoch Ekangamene et les cyclistes Salomon Kongolo Mpunga et Enoch Manzambi Kalunga, c’est toute l’équipe féminine de basket-ball qui a pris la tangente. Les sept basketteuses congolaises venues à Nice ont été aperçues pour la dernière fois dans la nuit du 8 au 9 septembre 2013. L’une d’entre elle était avec un homme qui a été arrêté, selon les autorités de RDC. Cet homme se présentait en tant qu’agent sportif.

« On a tendu un piège à nos athlètes », assure Barthélémy Okito, chef de la délégation de la RDC aux Jeux de la francophonie 2013. « On leur a fait miroiter des histoires, des bobards », assure le secrétaire général aux sports et loisirs du Congo-Kinshasa. Les basketteuses venaient de toucher une prime de 1 000 euros chacune après deux victoires en deux matches à Nice. Mais des agents peu scrupuleux leur en auraient promis bien plus.

La délégation de RDC a donc décidé de porter plainte et compte sur la police française pour retrouver les athlètes en fuite. « Jusqu’à maintenant, pas de nouvelle, ce qui irrite toute l’équipe », explique le chef de la délégation. « Quand un gouvernement met des moyens à votre disposition et que vous jouez le jeu d’un agent sportif, c’est ridicule », s’indigne Barthélémy Okito.

Une réaction prudente des organisateurs

Dans les rangs congolais, l’embarras est perceptible. « La seule chose que je peux conseiller aux dirigeants, c’est de choisir de bons athlètes qui ne fuiront pas à la première occasion. Fuir comme ça, ce n’est pas bien », lance ainsi le footballeur Thierry Kasereka, 18 ans. Son entraîneur, Baudouin Lofombo, soupire : « En restant en France, qu’est-ce qu’ils (les sportifs en fuite, ndlr) vont faire ? Ils vont être sans-papiers, ils vont devenir des poubelliers. Moi, je préfère qu’ils rentrent au pays avec nous. Ils ont l’avenir devant eux. Donc, pourquoi rester ici ? »

Les sept basketteuses disparues devaient affronter l’équipe de France, ce 9 septembre 2013 à Nice, pour une place en quarts de finale du tournoi. Personne ne s’est évidemment présenté face aux Bleues. Ce forfait a provoqué une réaction tardive et très prudente des organisateurs des Jeux de la francophonie 2013. « Il ne peut à ce stade être tiré de conclusions hâtives de cette situation », assure un communiqué. « Le Comité National des Jeux de la Francophonie et le Comité International des Jeux de la Francophonie déplorent que des athlètes venues en France pour participer à ces Jeux aient choisi de ne pas respecter leurs engagements. » Les deux premiers jours des Jeux de la francophonie avaient été marqués par des polémiques sur des visas non-délivrés à des participant(e)s venu(e)s de la RD Congo et du Congo-Brazzaville.

Une 11e athlète congolaise a disparu

La sprinteuse de la RD Congo, Julie Kasongo Pitali, a disparu, affirme la délégation congolaise, ce mardi 10 septembre 2013 à Nice. Elle manquait à l’appel ce matin, alors que l’athlète devait s’engager sur 100m dames aux Jeux de la francophonie 2013. Elle serait donc la 11e athlète venue de RDC à disparaitre depuis le début de la compétition.
source: RFI


Lors de sa session organisée à Buenos Aires, en Argentine, le Comité international olympique a désigné Thomas Bach comme nouveau président, pour un mandat de huit ans. Il succède au Belge Jacques Rogge, à la tête du CIO depuis douze ans.

http://www.france24.com/fr/20130910-cio-prend-tete-lolympe-thomas-bach-favori-presidence-comite-international-olympique-allemand

Grand favori de l’élection, l’Allemand Thomas Bach a été désigné sans surprise mardi 10 août comme le neuvième président du Comité international olympique (CIO), lors de la 125e session, organisée à Buenos Aires, en Argentine.

LA LISTE DES PRÉSIDENTS DU CIO DANS L’HISTOIRE
Demetrias Vikelas (Grèce) 1894 – 1896 (2 ans)

Pierre de Coubertin (France) 1896 – 1925 (29 ans)

Henri de Baillet-Latour (Belgique) 1925 – 1942 (17 ans)

Sigfrid Edstroem (Suède) 1942 – 1952 (10 ans)

Avery Brundage (États-Unis) 1952 – 1972 (20 ans)

Lord Killanin (Irlande) 1972 – 1980 (8 ans)

Juan Antonio Samaranch (Espagne) 1980 – 2001 (21 ans)

Jacques Rogge (Belgique) 2001 – 2013 (12 ans)

Thomas Bach (Allemagne) 2013 – …

Ce médaillé d’or en escrime par équipes, lors des Jeux de Montréal en 1976, a été élu à la majorité absolue (49 voix) dès le deuxième tour de scrutin face aux quatre autres candidats rescapés du premier tour : le Portoricain Richard Carrion (29 voix), le Singapourien Ng Ser Miang (6 voix), le Suisse Denis Oswald (5 voix) et l’Ukrainien Sergueï Bubka (4 voix).

« C’est un signe de confiance que vous m’adressez. C’est une grande responsabilité mais je mènerai cette tache en suivant mon credo: ‘Unité et diversité' », a-t-il déclaré après son élection face aux membres du CIO.

D’athlète à homme d’affaires

Président du Comité olympique allemand, Thomas Bach succède pour un mandat de huit ans (renouvelable une fois pour quatre ans) au Belge Jacques Rogge, qui était en poste depuis 2001. Il avait été le premier à se déclarer candidat en mai dernier.

Cet homme de 59 ans a débuté véritablement son parcours vers les plus hautes instances du monde olympique en s’engageant dans une bataille contre le boycott des Jeux olympiques de Moscou en 1980. Alors que son pays, l’Allemagne de l’Ouest, refusait d’envoyer une délégation en Russie, il a vécu cette décision comme une profonde injustice.

« J’étais le porte-parole des athlètes de l’Allemagne de l’Ouest, je me suis battu vraiment beaucoup pour que nous puissions figurer à Moscou. Cependant, sous la pression énorme du gouvernement, le Comité national olympique céda et boycotta les Jeux », a raconté à l’AFP le nouvel homme fort de la planète sportive.

« C’est à partir de ce moment que j’ai cessé d’être athlète pour entrer dans la politique des institutions sportives. J’ai accepté de devenir membre du Comité olympique allemand parce que je voulais éviter que d’autres athlètes à l’avenir souffrent de pareille situation. Tous les sportifs ont l’ambition de participer aux Jeux olympiques et pour certains, la seule chance de le faire c’était en 1980″, ajoute-t-il.

Thomas Bach est également un avocat et un homme d’affaires brillant. Il a notamment travaillé pour Adidas et Siemens. Habitué au rôle de dirigeant, il est à la tête de la chambre de commerce et d’industrie germano-arabe.

Ses différentes fonctions ne lui ont toutefois pas apporté que des éloges. Les médias allemands se sont notamment interrogés sur son juteux contrat de consultant avec Siemens, fournisseur des Jeux olympiques de Pékin en 2008, mais la commission d’éthique du CIO l’a exempté de tout conflit d’intérêt.

Le soutien apporté à sa candidature par le cheikh Ahmad al-Fahad al-Sabah du Koweït, ancien président de l’Opep, l’organisation des pays exportateurs de pétrole, et patron et de l’Association des comités olympiques nationaux (ANOC), a aussi été l’objet de nombreuses critiques.

LA RÉACTION DE THOMAS BACH APRÈS SON ÉLECTION (EN ANGLAIS)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 414 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :