Apparemment, les mises en garde du Conseil national de la régulation de l’audiovisuel (Cnra) sont tombées dans l’oreille d’un sourd.

C’est en tout cas le constat fait par nos confrères du PoPulaire qui, dans leur livraison du jour, notent qu’à  moins de deux semaines  après la mise en garde de ladite commission, pour les scènes jugées contraires à la loi sur le tabac et l’alcool, l’épisode de mercredi dernier de la bande à Boubacar Diallo (alias Dj Boubs) récidive en pire.

En effet, une scène flagrante de lesbianisme a été diffusée dans cette série jugée en perte de vitesse par certains, mais qui bat de plus en plus des records d’audience pour d’autres, sans pour autant qu’une signalétique appropriée l’accompagne, surtout pour éviter de heurter, voire pervertir les plus jeunes.

Le canard de se demander ce que Boubs sortira cette fois pour blanchir sa « team », vu qu’il avait décrété la dernière fois que 60% des sénégalaises vivent en conformité avec ce qui se voit dans cette série, à savoir la consommation d’alcool.