source: Xibar.net

Les tradipraticiens maliens et béninois qui exposent leurs produits à la 20ième Fidak se frottent les mains Depuis l’ouverture de la Foire, c’est la ruée vers leur stand où on se paye «une bonne santé sexuelle»

Faiblesse sexuelles, éjaculation précoce, stérilité primaire, puissance sexuelle de tout âge, d’un rajeunissement du plaisir sexuel de la femme, rétrécissement du vagin, rallongement du sexe de l’homme, à 2000 francs, ça se trouve au Cices, chez les exposants Maliens et Béninois. Depuis jeudi, jour de l’ouverture de cette 20ème Foire internationale de Dakar c’est la ruée vers les Pavillons «Vert» et Orange», lieux où sont implantés les stands de ces tradi-praticiens. Des produits à base de plantes, conditionnés dans des sachets ou des tubes, estampillés "secret de femmes" ou "sexe long et puissant », se vendent comme de petits pains.

Fier des sollicitations dont il est l’objet, Dr Zinsou Dohe Alexis un exposant béninois avoue : «Dieu merci ça marche bien ! Je pense que je ferai un bon chiffre d’affaire d’ici la fin de la foire»..

Cependant, il faut signaler que la majeure partie des clients qui se bousculent, à longueur de journée, devant les stands des tradipraticiens sont des femmes. La raison explique M. Fall l’interprète de Fatoumata Kanté, une guérisseuse malienne : «les hommes font beaucoup de complexe quand il s’agit de sexe, contrairement aux femmes qui le font sans gêne». Toutefois, notre interlocuteur révèle qu’il accueille très souvent des hommes de 50 à 70 ans.

Aissatou Diallo, représentante au Sénégal de Dr El Hadji Mahamane Aliou Badage, un tradi-praticien béninois, estime que «si leur clientèle est souvent composée de dames et de jeunes filles, il n’en demeure pas moins que celles-ci sont complices de leur homme». Si elles se procurent par exemple un «sirop où une poudre pour sexe long et puissant», on comprend aisément que le médicament est destiné à un homme.