Tag Archive: vidéo lesbiennes de grand yoff




Après quelques semaines d’enquête, la brigade des mœurs de la Sûreté urbaine de Dakar a déféré lundi au parquet les 5 présumés « posteurs » de la vidéo des « lesbiennes de Grand Yoff » sur le net. Et, suite à un retour de parquet, ils ont été placés sous mandat de dépôt. Quelque jours après l’éclatement de cette affaire, qui a fait le bonheur des mâles en panne de sensations fortes postés sur les autoroutes du web, la brigade des mœurs de la Sûreté urbaine de Dakar, qui avait déclenché une enquête pour retrouver ces actrices afin de remonter à celui qui avait balancé la vidéo sur le net, a réussi à mettre la main sur cinq (5) jeunes hommes. Pape Aly Seck, Mamadou Fofana, Zakaria Ndoye, Oumar Kane et Bassirou auraient violé le serment d’Anna et Cie en postant leur vidéo sur la toile. Une vidéo où l’on voit de pauvres jeunes filles, toutes nues qui, dans l’intimité d’une chambre, sous des éclats de rires, s’adonner à des jeux sexuels de lesbiennes, en se caressant les parties intimes. Entre insultes et salacités, les donzelles se sont vues placées sur le banc des accusés de la toile. Et jugées comme des dépravées sexuelles. Hier, après le bouclage de l’enquête par la brigade des mœurs, les cinq (5) jeunes suspects ont été placés sous mandat de dépôt. Déférés depuis lundi, ils ont subi un retour de parquet et ce n’est qu’hier, mardi, qu’ils ont fait face au maîtredes poursuites. Poursuivis pour attentat à la pudeur, ils ont tous été envoyés à la Maison d’Arrêt de Correction de Rebeuss. Passant leur première nuit en prison, ils feront face,dès jeudi, au juge du tribunal des flagrant délits de Dakar, renseignent nos confrères de L’Observateur.

Seneweb.com


On en sait un peu plus sur l’histoire de ces filles de Grand Yoff,  » actrices d’un film pornographique  » de 15 minutes. Selon le journal La Tribune, si cet élément a pu échapper à la vigilance des concernées, c’est que le petit ami de l’une des filles s’est fâchée avec sa copine et a pris la décision de balancer la vidéo sur son compte facebook.

D’ailleurs, à Grand Yoff, dans ce quartier populeux de Dakar, lieu du tournage, les parties érotiques entre filles étaient devenus un secret de polichinelle. Nombreux sont ceux qui ont sur leurs téléphones portables les images terrifiantes et obscènes. «On prend beaucoup de plaisir à suivre le film», susurre-t-on du côté de la pharmacie de la Patte d’Oie. Ici, on nous dit que les filles n’avaient jamais imaginé que les images allaient être rendues publiques. Dans tous les cas, la police est en train de se démener pour faire la lumière.

source: Seneweb.com

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 414 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :