Mozilla veut traduire Firefox en Wolof

En visite au Sénégal du 26 au 30 avril pour animer une série d’ateliers et de conférences autour du Logiciel Libre mais aussi pour tisser des liens entre nos pays, et… fêter la sortie de Firefox 4 , l’équipe de Mozilla a fait face à la presse ce jeudi 28 avril dans les locaux de Jokkolabs.

Mozilla veut traduire Firefox en Wolof
Œuvrant pour la vulgarisation de Firefox, l’équipe de Mozilla a fait part de sa volonté de traduire son navigateur en Wolof à l’instar des autres pays qui ont Firefox dans leurs propres langues. «Firefox est un navigateur qui est traduit dans 80 langues. Il n’y a pas un seul autre navigateur qui a autant de langues. 80 langues ça veut dire 80 pays qui ont accès à un Internet dans leurs langues maternelles. Pas en Anglais ni en Français mais dans leurs langues maternelles» a expliqué Claire Corgnou, contributrice et rédactrice du site http://www.bonjourmozilla.fr. Et d’ajouter: «on leur ouvre cette espace là. Ils n’ont pas à se prendre la tête, à essayer de comprendre l’anglais ou le Français. Nous on leur offre des langues qui sont celles qu’ils ont l’habitude de parler».

Claire Corgnou de laisser entendre: «on a plusieurs personnes qui se sont portés volontaires pour traduire Firefox en Wolof. Et vraiment notre grand rêve c’est, l’année prochaine, de pouvoir vous recontacter en vous disant ça y est, la version Firefox en Wolof, elle existe. Et toute les personnes au Sénégal qui ont encore des difficultés avec le Français et bien ils pourront accéder Internet en Wolof».

La rédactrice du site http://www.bonjourmozilla.fr a, en outre, confié qu’ils «ont visité beaucoup d’université au Sénégal. Ça été une expérience extra ordinaire. On a découvert beaucoup d’attentes. On aurait certainement du venir plutôt». Elle est convaincu qu’il y a des besoins et des talents ici qu’on n’aurait pas du ignorer aussi longtemps. On a rencontré des gens extra ordinaires avec qui on va tisser des liens». Selon elle, Mozilla a besoin de l’Afrique et du Sénégal en particulier.