Le Ghana fait la fierté de l'Afrique !

Le Ghana s’est qualifié pour les quarts du finale du Mondial en battant les Etats-Unis 2 buts à 1 après prolongation. Les Black Stars affronteront l’Uruguay vendredi prochain pour une place dans le dernier carré.

Dernière équipe africaine qualifiée pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde, le Ghana a fait honneur au continent hôte en s’imposant 2 buts à 1 après prolongation contre les Etats-Unis. Un match qui n’a pas atteint des sommets techniques, mais qui a eu le mérite d’être acharné.

Il ne fallait pas arriver en retard au Royal Bafokeng Stadium samedi soir, puisque dès la 5e minute, le Ghana allait trouver la faille dans une défense des Etats-Unis, visiblement encore restée aux vestiaires. Boateng, parti du milieu du terrain, passait en revue l’arrière garde américaine et venait tromper Howard d’un beau tir croisé (1-0, 5e). Une bonne chose de faite pour les joueurs ghanéens, qui ne se contentaient cependant pas de cet avantage. Et ce d’autant plus facilement que les Américains étaient loin d’avoir le même visage qu’au premier tour. Un peu dans le dur physiquement, les joueurs de Bradley courbaient l’échine face à une équipe du Ghana, volontaire et qui semait le danger à plusieurs reprises dans la défense des Etats-Unis. Gyan était à deux doigts de doubler la mise sur un coup franc repoussé par Howard (19e). Laissant passer l’orage, les Américains se créaient une belle occasion d’égaliser, mais Findley ratait son duel avec Kingson (35e).

La pause faisait visiblement du bien aux Etats-Unis, qui se procuraient immédiatement une énorme occasion, mais le portier ghanéen réussissait un superbe arrêt à bout portant devant Feilhaber (47e). Mais les Américains insistaient et obtenaient finalement un penalty consécutif à une faute de Mensah sur Dempsey. Donovan ne se faisait pas prier pour remettre les deux équipes à égalité (1-1, 62e). Malgré une domination assez nette et quelques chaudes occasions, les Etats-Unis ne parvenaient pas à prendre à défaut Kingson, impeccable dans les buts du Ghana. Il fallait donc aller en prolongation pour séparer les deux formations.

Et tout comme en début de match, les Ghanéens n’allaient pas traîner en route, puisque lancé par Ayew, Gyan échappait à son garde du corps et d’une lourde frappe redonnait l’avantage à la formation africaine (2-1, 93e). Pas de quoi anéantir les Américains, toujours fidèles à leurs habitudes et qui ne lâchaient pas moralement, se ruant à l’assaut du but dans les ultimes minutes. Mais cette fois le Ghana ne craquait pas et obtenait ainsi son billet pour les quarts de finale de la Coupe du Monde, vendredi prochain à Johannesburg contre l’Uruguay. C’est la troisième fois qu’une formation africaine atteint ce stade de la compétition après le Cameroun en 1990 et le Sénégal en 2002.

About these ads