Archives de 18 octobre 2011



Le  Directeur général des Douanes (DGD) Mouhamadou Makhtar Cissé qui a reçu, ce lundi après-midi, les responsables de l’Unacois conduits par leur Président Idy Thiam, les transitaires de l’Usetta et du Sats ainsi que le Président de la communauté des acteurs portuaires de Dakar (CAP-Dakar) Mamadou Gueye, veut mettre un terme à «l’ère de l’autoritarisme» qui est pour lui, révolue. Selon lui, la concertation adossée à la loi et au règlement doit primer. «L’usager est devenu roi auprès du service public» a-t-il annoncé.

La rencontre avait pour objet d’échanger sur plusieurs préoccupations intéressant les parties prenantes.

En outre, il a chaleureusement remercié ces partenaires pour leur attitude exemplaire lors de la période marquée par les dysfonctionnements du nouveau système GAINDE.

Dans le même ordre d’idées, le chef de l’Administration des Douanes a annoncé la mise en œuvre prochaine du projet de dématérialisation des procédures de dédouanement (moins de papier). Cette évolution est incontournable pour le développement des activités du commerce extérieur au Sénégal, a-t-il fait remarquer. Tous les acteurs doivent s’y préparer par la formation et l’information. La douane s’emploiera à accompagner ses partenaires dans ce processus.


 


A la cité Fadia pour présenter des condoléances: Idrissa Seck se fait voler un Samsung, un blackberry, et deux I phones

Le Secrétaire général de Rewmi, Idrissa Seck est-il en sécurité ? Une question qui mérite bien d’être posée après le vol de ses portables dimanche passé. En effet, aux environs de 19 heures, alors qu’il était parti présenter ses condoléances à la famille de feu Mama Dabo, à la cité Fadia, le maire de Thiès s’est fait volé ses quatre téléphones portables. «Un samsung, un blackberry et deux I phones» nous renseigne le journal l’As. Ce n’est qu’une fois dans la voiture que l’ex-premier ministre d’Abdoulaye Wade, se rendra compte de la disparition de ses cellulaires.

Sa «garde rapprochée a beau scruter les environs pour dénicher le ou les suspect (s), rien à l’horizon. Cependant la même source nous informe qu’une plainte a été déposée à la Division des Investigations Criminelles (Dic).


 

Terrorisme-Aqmi: Un sénégalais condamné par la cour criminelle de Nouakchott à 3 ans de prison ferme

Un sénégalais et trois mauritaniens ont été condamnés à Nouakchott pour avoir eu des relations avec le réseau Al-Quaida au Maghreb islamique (Aqmi). Ils ont écopé de peines de 2 à 5 ans de prison ferme. Une peine aussitôt suivie d’un appel suspensif du parquet.

Ainsi le sénégalais Bachir Sidibé a été condamné par la cour criminelle de Nouakchott à 3 ans de prison ferme, pour « tentative de recrutement d’éléments terroristes pour le compte d’Aqmi», a informé ce lundi l’AFP de source judiciaire et reprit par « l’Observateur » ce mardi 18 octobre.

Les trois mauritaniens, quant à eux, ont écopé d’une peine de 2 à 5 ans ferme pour « appartenance à Aqmi et tentative de rejoindre le maquis des terroristes » dans le nord malien.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 1  306 followers

%d bloggers like this: