Recherche de ressources financières: L’Etat table sur une hausse substantielle du volume des appels entrants

le

Après l’abrogation de la surtaxe sur les appels entrants, le gouvernement du Sénégal est à la recherche de niches fiscales pour combler son déficit budgétaire. En effet, la surtaxe sur les appels internationaux entrants devait assurer à l’Etat une entrée de recettes d’un montant de 50 Milliards de F cfa. Prospectant d’autres pistes, l’Etat table sur une hausse substantielle du volume des appels entrants au Sénégal, associée à des mesures de réduction de dépenses pour compenser le manque à gagner.

Selon nos confrères de L’As, le gouvernement peut tout de même compter sur les redevances attendues de la surtaxe, de son entrée en vigueur en août 2011 au 15 mai dernier. A cela, il faut ajouter les mois d’avril et de mai. La manne financière s’élève à 26 milliards F cfa.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s