Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées, lundi matin, devant la brigade de gendarmerie de Kédougou (Sud-Est), pour manifester leur colère, suite à la mort en détention d’un jeune sourd-muet, arrêté dimanche en train de fumer du chanvre indien. Kékouta Sibibé, 35 ans, est mort dans la nuit de dimanche à lundi, dans les locaux de la Gendarmerie, a appris l’APS auprès de sa famille. Lors de son interpellation, Sidibé aurait refusé d’obéir aux gendarmes qui l’ont trainé sur 30 mètres avant de le ligoter, selon des témoins de la scène. L’annonce de sa mort a suscité une vive tension dans la ville où des habitants se rassemblés aux alentours de la gendarmerie pour crier leur colère et appeler à la vengeance. Le préfet du département, Momath Ndiaye, se trouve présentement dans les locaux de la gendarmerie pour s’enquérir de la situation qui peut dégénérer à tout moment. Kékouba Sidibé était marié et père de deux enfants.

Source: APS

About these ads