Emigration clandestine : 31 Sénégalais meurent au large du Maroc


 

 

Soixante douze (72) émigrés clandestins ont trouvé la mort dans la nuit du vendredi 26 au samedi 27 octobre 2012, au lendemain de la fête de l’Aïd El Kébir (Tabaski). En effet, deux pirogues remplies de candidats à l’émigration clandestine à destination de l’Europe ont chaviré au large de Nador, une ville portuaire du Nord-Est du Maroc. Parmi les morts, il y a eu 31 Sénégalais, dont 3 filles. Selon l’Obs, les autres morts sont des Marocains, des Algériens, des Egyptiens, des Somaliens, des Nigérians, des Ghanéens… Les rescapés ont été acheminés à Tanger (Maroc) par les policiers espagnols, à l’exception d’une Sénégalaise qui traînait une grossesse, selon des témoins.

Les corps des victimes sont aujourd’hui entreposés dans des morgues à Tanger. Certains Sénégalais, ayant perdu des proches, cherchent des moyens pour rapatrier les corps à Dakar.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s