MBAGNICK NDIAYE SUR LA SUSPENSION D’UN AN DE LA FÉDÉ DE BASKET « Nous n’allons pas être une agence d’émigration »


mbagnick-sport

En visite à Thiès dans le cadre de la politique de réhabilitation des stades, le ministre des Sports, Mbagnick Ndiaye, est revenu sur la sanction infligée à la Fédé de basket-ball.

Interpellé sur la suspension de la Fédération sénégalaise de basket-ball (FSBB) au mondial 2014 en Espagne par le gouvernement sénégalais, le ministre des Sports n’a pas fait dans la langue de bois. Il soutient que les nombreuses fuites d’athlètes lors des Jeux de la Francophonie dont celle de la basketteuse Ndiaté Lô portent atteinte à la dignité du Sénégal.  »Quand je suis arrivé au ministère, nous avons eu beaucoup de problèmes avec les États Schengen pour avoir des visas. Et souvent, c’était humiliant, on nous traitait de tous les noms d’oiseaux. En un moment donné on s’est dit : est ce que nous État allons être une agence d’émigration ? Au-delà de tout ce que nous subissons comme humiliation, est-ce que nous allons continuer à courber l’échine par la faute de quelques individus ? Nous avons donc décidé en âme et conscience de dire maintenant à ceux qui veulent aller dans l’espace Schengen de prendre toutes leurs responsabilités. S’ils emmènent des joueurs ou des athlètes dans cet espace et que ces derniers fuient, ils n’ont qu’à subir les conséquences. Nous l’avons dit devant le Comité olympique et devant tous les présidents de fédérations », a soutenu Mbagnick Ndiaye.

Source: Enquête

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s